31 déc. 2010

[News] L'illusion du hasard... rumeurs et réalité

Communication officielle de l'éditeur


Après 13 ans, je ne m'attendais pas
à communiquer
aujourd'hui sur
L'illusion du hasard.
Et pourtant...

On trouve L'illusion du hasard disponible
à la vente en ligne
à 75 euros d'occasion
ou 199 euros neuf.

C'est flateur pour l'auteur,
mais pas très friendly pour le lecteur.





C'est même un scandale, monté à partir d'une rumeur.
Je suis obligé de faire un communiqué officiel.

En tant qu'auteur et éditeur du livre, je vous informe que L'illusion du hasard n'est pas épuisé. Il en reste même une centaine. Ce livre reflète un poker des année 1990, où l'on jouait au choix du donneur : il fallait être bon partout. Il contient aussi ma rage de vaincre, j'avais 20 et quelques années quand je l'ai écrit. Mais je ne blufferai pas à propos de ce livre : il est inconstestablement daté et s'apparente en quelque sorte à un livre d'histoire. Certains le considèrent comme un objet culte mais devient dur à trouver.

Alors, pour contrecarrer les ventes à des prix exhorbitants, Praxeo met en vente directe les derniers exemplaire de L'illusion du hasard (au prix normal de 39 euros, prix public de vente, ou des farfelus 75 et 200 euros qu'on trouve en ligne).

Je souhaite mettre un frein à un business malhonnête et répondre à des messages personnels que j'ai reçus récemment, me demandant si l'on pouvait trouver L'illusion du hasard à un prix raisonnable.

Si vous êtes intéressés, contactez-moi directement :
+33 6 61 66 61 85 ou abeuve@wanadoo.fr

Tous les livres seront dédicacés.
Frais de ports offerts en Belgique, en Suisse et en France.

Praxeo vous souhaite une excellente année 2011 !

Alexis Beuve - Praxeo

16 déc. 2010

[M44] Winter Wars - La bataille des Ardennes

Winter Wars - La bataille des Ardennes






Le 16 décembre 1944, il y a 66 ans jour pour jour, l'Allemagne lançait une opération de grande envergure sur le front ouest : la contre-offensive des Ardennes. Le système Mémoire 44 vient de se doter d'une extension sur ce thème, à la grande satisfaction des joueurs et des amateurs d'histoire.

Histoire


Au moment où l'équilibre des forces à l'est est écrasant, de l'ordre de 7 contre 1 en faveur des Soviétiques, la situation reste indécise à l'ouest. Montgomery vient de stabiliser le front nord aux Pays-Bas après la difficile opération Market Garden de septembre. Néanmoins, Aix-la-Chapelle, Aachen, est la première grande ville du Reich tombée aux mains des Alliés. Les Américains d'Eisenhower, Bradley et Patton tiennent "le sud", c'est-à-dire la ligne Maginot, le Luxembourg et la Belgique. Après la trouée de Saverne, la deuxième Division Blindée est entrée dans Strasbourg le 23 novembre. Le serment du Général Leclerc est tenu. Six mois après le débarquement de Normandie, les troupes sont épuisées mais la machine logistique fonctionne à merveille et les Alliés se préparent à passer noël dans les pays libérés, du "bon côté" de la frontière, avant de pénétrer profondément en Allemagne début 1945. Après de lourds affrontements à Bitche début décembre, la Belgique est en effet le premier état occidental entièrement libéré. La victoire semble proche, et Eisenhower manœuvre - politiquement, surveillant la vitesse de progression des Soviétiques, en attendant sa nomination promise au rang de chef suprême des armées Alliés sur le front ouest.

À la frontière dans les Ardennes belges, réputées une fois de plus "infranchissables" par une armée blindée. Tout est calme. Sereins, les américains ont positionné au carrefour des trois frontières (Luxembourg, Belgique, Allemagne) les jeunes recrues de la 106e division d'infanterie. Il était difficile d'interpréter l'arrêt des reconnaissances allemandes sur le terrain comme une alerte, puisqu'elles furent remplacées par des reconnaissances aériennes, dont les moteurs masquaient le bruit des Panzer et des camions tracteurs d'artillerie à travers les massifs boisés.

C'est ici (et plus au sud) que surgissent le 16 décembre 1994, les Ve et VIe armées blindées, dirigées sur le terrain par les généraux Walter Model, vétéran du front est, et Sepp Dietrich, secondé par le tristement célèbre Joachim Peiper, responsable du massacre de Malmedy. À l'état-major du Reich, Hitler en personne dirige les opérations. Le Maréchal von Rundstedt fait semblant de ressortir les archives du plan Fall Gelb, l'invasion de la France en 1940... archives détruites par les bombardements depuis plusieurs années.

Les ambitions d'Hitler sont immenses : percer les lignes alliées, traverser la Meuse à Dinant, contourner Bruxelles et atteindre Anvers, couper en deux les armées anglaises et américaines et encercler toutes les troupes alliées au nord. L'analogie avec le plan Fall Gelb de 1940 est frappante : les premiers objectifs sont les mêmes jusqu'à Sedan, puis Anvers était Abbeville, Rotterdam était Dunkerque. À l'issue de l'opération Wacht am Rhein, Hitler souhaite négocier la paix sur le front ouest avec les Alliés encerclés, puis sauver à l'est ce qui peut encore l'être, tant que les Soviétiques progressent pas à pas, au prix de lourdes pertes, devant Budapest, visant Vienne, avant de menacer les frontières du Reich et Berlin. Soucieux du danger de la traversée de la Meuse, le plan alternatif de Model a été écouté par le Führer - une fois n'est pas coutume -, mais refusé. La Wehrmachrt et les SS reçoivent l'ordre formel d'aller à Anvers.





Oui mais voilà, en face, il y a Patton...


L'opération Wacht am Rhein n'a pas atteint pas ses objectifs, mais il ne fait aucun doute aujourd'hui qu'Hitler en personne a décidé par ce plan que les Soviétiques atteindraient Berlin avant les Anglo-américains. Il pensait sincèrement pouvoir encore gagner la guerre à l’ouest.


Place au jeu !

Mémoire 44, c'est toujours 4000 scénarios publiés, dont 5 nouveaux "simples", 4 breakthroughs et 1 overlord, Fusillade à Neffe, présenté ici. Le packaging de DOW est toujours aussi impeccable. La boîte est lourde et bien remplie.

Pour M44, 2010 a été l'année du format breakthrough, d'après moi supérieur à l'overlord. C'est dans Winter Wars qu'on trouve le set de cartes spécialement conçues pour le format breakthrough. Testées dans un premier scénario Peiper à Stoumont (6792), elles s'avèrent redoutables d'efficacité. Les cartes Reconnaissance, Accrochage et Attaques permettent, en plus des activations habituelles, de déplacer d'autres unités. On y gagne en mobilité, un plus indéniable en breakthrough. Certaines cartes Tactique ont été judicieusement revisitées, mais je laisse un peu de place à la surprise...


Le format breakthrough,c'est ça !


Comme d'habitude, les règles sont téléchargeables gratuitement.

Nouvelles unités

Signalons trois améliorations, que dis-je, trois soulagements, trois révélations, apportées enfin par Winter Wars : les Mitrailleuses lourdes (que les vieux grognards de Squad Leader et ASL attendaient depuis le tout premier scénario), les Blindés anti-char et les Canons lourds anti-char de 88 mm.


Une météo exécrable

Couplés aux règles de Chute de neige et Visibilité réduite, les Blindés anti-chars manoeuvrent admirablement, y compris dans sur les champs de batailles accidentés des Ardennes. Une réussite. Vulnérables et pris pour cibles systématiquement, ils ne sont pas "trop" puissants, la juste mesure. Bien manœuvrés, ils forment même l'épine dorsale de toute position défensive et apporteront souvent la dernière médaille, mais le joueur qui base son attaque en début de partie sur cette nouvelle unité va aux devants de graves déconvenues. Bravo aux concepteurs.


L'aviation est en sommeil

Les cartes breakthrough ne contiennent qu'une seule carte Attaque aérienne. De plus, les règles météo et tous les scénarios Winter Wars poussent le mauvais temps pendant toute la campagne. C'est un peu dommage, car les Alliés ont utilisé beaucoup d'avions pour stopper puis repousser les Panzer. Le ciel s’est éclaircit à partir du 23 décembre, une météo dont Patton a immédiatement profité pour contre-attaquer. Le champ de bataille se prête à de formidables Interdictions au sol que les adeptes de l'Air Pack, dont je fais partie, devront se passer pour le moment.


Le renouveau de l'esprit troupier

Toutes ces règles renforcent l'infanterie et "l'esprit troupier". Les Cartes de Combat d'Hiver empruntées de l'extension Battle Map #3 Stalingrad et adaptées aux terrains boisés le confirment. Reformulation : l'ambiance est ténue, les batailles très disputées, les scénarios tous complexes. Une délectation pour les joueurs expérimentés. Winter Wars renouvelle complètement la gamme.


Où sont les Tigres ?

Il est difficile d'expliquer l'absence de Tigres sur ce front, du moins dans les premiers scénarios proposés. Les heureux possesseurs de Battle Map #2 ont tout loisir de remplacer les blindés d'élite par des Tigres, tellement réussis. Dans mes précédentes études techniques, j'évaluais une unités de Tigres de force équivalente à une unité blindée qui aurait 5 figurines. Du point de vue historique, les Tigres étaient essentiellement déployés au nord, sous le commandement de Peiper. Conclusion: le breakthrough Stoumont est un bon candidat aux Tigres.


La mobilité avant tout

Les conditions météorologiques diminuent la puissance de feu des unités, sauf en combat rapproché. Gênés par la neige, les blindés perdent en rapidité. Il en résulte une meilleure cohésion des troupes d'assauts mixtes (infanterie + blindés + unités de soutien), dont la mobilité est accrue par un très grand nombre de routes. Les scénarios sont plus fastidieux à installer, mais le plaisir de jouer est au rendez-vous.


Conclusion

Cette nouvelle extension est une réussite, et justifie que je ressorte mes livres d'histoire. Winter Wars nous plonge dans une terrible ambiance de froid et d'acier, et cet article n'a d'autre vocation que d'y faire honneur, pour mieux le faire partager.

Les débutants demandent souvent quelles extensions acquérir pour démarrer. Winter Wars permet une nouvelle approche : Mémoire 44 boîte de base + Plateau Hiver + Breakthrough + Winter Wars qui couvre tout le front ouest.


Praxeo Service Plus

Voici de quoi profiter pleinement de la dernière extension de M44.
Tous les scénarios de la bataille des Ardennes !

En bleu : les scénarios officiels de Days of Wonder
En violet : les scénarios du front.



Sur cette carte (cliquez pour agrandir), vous trouverez tous les identifiants de scénarios Officiels et "du Front" qui couvrent la bataille des Ardennes. J'ai retenu tous les scénarios officiels, et ceux du front que j'ai jugés dignes d'intérêts (une grande majorité), respectant un cahier des charges minimal : rapports de batailles enregistrés, descriptif historique renseigné, carte cohérente. J'ai pu en oublier. Aussi, si vous pensez qu'un scénario absent mérite de figurer sur cette carte, eh bien, vous êtes sur un blog... Proposez.


Ardennes nord

16-17 Dec. [Officiel WW] Bataille du Schnee Eifel (6760 FR, EN)
17-18 Dec. [Officiel M44/AP] Villages jumeaux (0021 FR, EN/3787)
18 Dec. [Front Bakoun] Dernière chance à Cheneux (6418 FR)
19 Dec. [Officiel WW] Fusillade à Neffe overlord (6780 FR)
19-20 Dec. [Officiel WW] Peiper à Stoumont breakthrough (6792 FR, EN)
20-22 Dec. [Officiel M44/AP] Saint-Vith (0020 FR, EN)
20-23 Dec. [Officiel M44] Baraque de Fraiture (1363 FR, EN)
20-23 Dec. [Officiel WW] Baraque de Fraiture (6775 FR, EN)
20-23 Dec. [Front jdrommel] Baraque de Fraiture (2817 FR, EN)
21 Dec. [Front Mammuthka] Battle of Malmedy (1746 FR, EN)
21-22 Dec. [Officiel M44/AP/WW] Au secours de « Peiper » (1242 FR, EN/3684 FR, EN/6783 FR, EN)
23 Dec. [Officiel WW] La fuite de Salmchâteau breakthrough (6777 FR, EN)


Ardennes sud

16-18 Dec. [Front 50th] The Bulge pushes out (7090 EN)
16-17 Dec. [Officiel WW] Clervaux – La route de Bastogne (6783 FR, EN)
17 Dec. [Officiel Open de France 2009] Fort Alamo à Clervaux (5523 FR, EN)
19 Dec. [Officiel M44/WW] Le piège de Longvilly team Cherry (1310 FR, EN/6782 FR, EN)
19 Dec. [Front Mithir] Ardennes - team Cherry (1551 FR, EN)
19 Dec. [Officiel WW] Wardin team team O’Hara (6766 FR, EN)
19 Dec. [Front Brummbär44] Hellcat – Race to Noville (6314 FR, EN)
20 Dec. [Officiel BT] Repli vers Foy breakthrough (6380 FR, EN)
23-24 Dec. [Officiel WW] Résistance à Marvie breakthrough (6776 FR, EN)
30 Dec. [Officiel M44/AP] Corridor ouest de Bastogne (1252 FR, EN/3685 FR, EN)
30 Dec. [Officiel M44/AP] Corridor est de Bastogne (1253 FR, EN/3686 FR, EN)
30 Dec. [Officiel WW] La contre-attaque finale breakthrough (6794 FR, EN)


Siège de Bastogne

20-25 Dec. [Front CORSAIR91] Défendre Bastogne breakthrough (6800 FR, EN)
20-27 Dec. [Front nstanley69] Siege of Bastogne (6788 FR, EN)
20-27 Dec. [Front player guy] Siege of Bastogne (6057 FR, EN)
23 Dec. [Front nemesszili] Bastogne (5742 FR, EN)
25 Dec. [Front nemesszili] Christmas of the Eagles - Breakthrough to Bastogne (6409 FR, EN)
25 Dec. [Front WARPLAYER] Bastogne (1104 FR, EN)
30 Dec. [Officiel M44] Bastogne overlord (1254 FR, EN)


Ardennes ouest

Aucun scénario publié à ce jour... étonnant.


Échelle opérationnelle (grande bataille)

16-23 Dec. [Front 50th] Battle of the Bulge breakthrough (6736 FR, EN)
16-23 Dec. [Front 50th] Battle of the Bulge overlord (5896 FR, EN)

Bien sûr, tous les scénarios antérieurs à Winter Wars peuvent être relookés et modernisés en appliquant les nouvelles règles.


Pour aller plus loin :
Command Ops. Battle of the Bulge


Les passionnés d'histoire apprécieront MÉMOIRE 44 et Winter Wars, mais les plus exigeants se dirigeront aussi vers le chef d'œuvre du moment sur le thème de la Contre-offensive des Ardennes.


Cliquez sur l'image pour voir la vidéo




La presse et les joueurs sont unanimes : Command Ops - Battle of the Bulge (Matrix Games) révolutionne le wargame. Des règles d'activation d'une grande modernité, leurs conséquences en temps réel, l'apogée de l'échelle opérationnelle. Prendre des décisions n'est pas difficile, Command Ops. Battle of the Bulge nous apprend surtout à les assumer, car à cette échelle, le joueur ne commande pas directement ses troupes : il leur donne des ordres de manœuvres, que les officiers et sous-officiers exécutent sagement sur le champ de bataille. Les erreurs de jugement ne pardonnent pas.




Liens

Voici quelques liens utiles arbitrairement sélectionnés.

Days of Wonder - Winter Wars

La contre-offensive des Ardennes
sur Wikipedia (français, English)

Fortress Australia Outpost
(plein de longues videos)



Praxeo : pages des jeux de société
(Tous les articles sur Mémoire 44)

Mémoire 44 online
(Jouez Saint-Vith dans les Ardennes)

Technique : Les anti-chars (sur le Forum M44)
WW Météo et Tigres (sur le Forum M44)



Alexis Beuve
(c) Praxeo 2010

[M44] Winter Wars - Battle of the Bulge

Winter Wars – Battle of the Bulge

For all my M44 online partners from Australia, USA, Canada, Indonesia, UK, Norway, Russia, Poland, Germany, etc., I publish this article in English. Sorry in advance for my poor knowlege of Shakespeare's language. I didn't translate the pictures, neither the scenarios names, but the links are OK. A special "ping" to my belgium partners from the Bulge: Mecket and Vangoce.







66 years ago, on December 16th, 1944, the German Army launched a massive counter-offensive on the Western Front, the Operation Wacht am Rhein, known as the Battle of the Bulge. Days of Wonder just released a new expansion of the Memoir’44 system which simulates the events that occurred in Winter ‘44.

History

In Eastern Europe, the military balance of power had reached a terrific 7 to 1 in favor of the soviet Red Army, leaving no doubt on the resolution of this front. The situation was more complex in the West. In September, Montgomery had stabilized the northern continental Europe area after the difficult Operation Market Garden in the Netherlands. In the meantime, the first motherland German city was captured by the Allied forces: Aachen. The American troops, led by Eisenhower, Bradley and Patton, were holding the “southern sector”, that is the French Ligne Maginot, Luxembourg and Belgium. After Saverne’s Gap, the French Second Armored Division (2e DB) of General Leclerc entered Strasbourg on November 23rd. Six months after the Normandy landings, the Allied troops were preparing further assaults in January, after Christmas. Patton was targeting Frankfurt. After the bloody battles around Bitche in December, 100% of the Belgium territory was held by the Allied troops. Victory in the west seemed close, and Eisenhower was more involved in his promotion and Soviet progress than operational maneuvers on the battlefield.

The Belgium/Luxemburg/German border looked quiet, and the Ardennes forests (“the Bulge”) were once more considered as impassable by an armored army. This point was under control of the 106. D.I.U.S., actually inexperienced recruits. Germans stopped their ground recons, a signal not so easy to understand as the announcement of an offensive, since air recons were still in place. They were actually hiding the noise made by tanks and artillery tractors engines crossing the forests.

This is where (and more in the south) the V. and VI. German Armored Armies rushed in, led by Fieldmarshall Model, Sepp Dietrich and the famous Joachim Peiper at the head of brand new Tigers units, also known for his responsibility in the massacre of Malmedy. At the IIIrd Reich headquarters, Hitler himself was managing all the operations. Marshall von Rundstedt pretended to use the archive of the Fall Gelb plan, invasion of France ’40… archives which had been destroyed for a while by bombardments over Germany.

Hitler’s ambitions were huge: break through the enemy lines, cross the river Meuse at Dinant, bypass Bruxelles, reach the port of Antwerpen, thus cutting the Allied British and American forces in two groups, capturing the former. Similarities with the Fall Gelb plan are amazing: same objectives toward Sedan, then Antwerpen ’44 was Abbeville in ’40, Rotterdam was Dunkirk. Hitler expected a negotiation of peace with the Allies after having reached his objectives, then planned to turn back to the east in order to save what could still be, while the Russians were progressing in Hungary, at heavy human costs, targeting Vienna before threatening the German border, and Berlin. Aware of the risk related to the river Meuse crossing, Model had warned the Führer and proposed an alternative plan. Surprisingly, he was heard, but his proposal finally rejected. Wehrmacht and SS divisions would definitely go to Antwerpen.






Fortunately Patton was there…

Operation Wacht am Rhein never reached the objectives, but making the choice to counter-attack in the West, there’s no doubt that Hitler decided who would reach Berlin first. He really thought he could still win on the western front.


Time to play!


After 4000 scenarios already published, M’44 Winter Wars expansion proposes 5 new “simple” maps, 4 breaktroughs and one overlord, Firefight in Neffe, presented above. As usual, DOW’s packaging is just perfect, and the game box quite heavy.

2010 was definitely the year of breakthrough format, much better than overlord in my opinion. Winter Wars provides the highly expected set of breakthrough special cards. Tested by myself on the first map, Peiper at Stoumont (6792), then Marvie and Last offensive, they revealed a very satisfying balance of gameplay and efficiency. Recons, Probes and Attacks allow moving additional units after the standard activations: mobility is the key factor of success in breakthrough. Some Tactic cards were updated and improved. But I leave some place to your curiosity…


This is the breakthrough format!


As usual, game and expansion rules can be downloaded click here.

New units
Winter Wars brings three significant new weapons and units, or let’s even say three major improvements: HMG (that Squad leader and ASL grognards have been waiting for so long), Anti-tank armored units and Heavy anti-tank 88 mm guns.

A terrible weather
Applying Winter weather and Reduced visibility rules, the new Tank destroyers provide interesting combinations of move and fight, appreciated in the difficult battlefield of the Ardennes. A real good point. A bit weak when fired at, which they are often, they do not seem “too strong”, just the right balance. Moved with skill, they can even become the key-units of any defensive position, able to bring the very last medal toward victory. On the other hand, regardless their additional fire power, they wouldn’t succeed as main attacking pieces. Congratulations to the designers.


Where are the planes?
The breakthrough card set contains only one Air strike and no Air sortie. Furthermore, according to the rulebook and scenarios, Winter rules are in effect throughout the campaign duration. This is a bit strange, since Allies actually made a lot of air sorties (5000) in order to stop Model’s Panzer. Fog actually vanished on December 23rd, new weather conditions that Patton immediately used to launch his first counter-offensive. The battlefield is likely to allow very efficient Ground Interdiction missions, that Air Pack adepts – which I am – will have to forget at the moment.


The trooper is back
These new rules definitely reinforce the role of the infantry. Winter Combat cards, borrowed from Battle Map #3 Stalingrad and adapted to forest lands, deliver the same message. To sum up: the ambiance is intense, battles are full of uncertainty, scenarios all complex. For sure, Winter Wars is able to renew the M44 system (like Pacific Theater did few years ago).


Where are the Tigers?
Nevertheless, it’s still hard to explain why Tigers disappeared from the Bulge. Happy Battle Map #2 owners are free to replace Elite armor units by Tigers, reminding that Tigers units are roughly technically equivalent to a virtual 5-fig. armor unit, and on the historical point of view, where rather deployed in the northern sector of the Bulge, under Peiper’s command (e.g. refer to the breakthrough scenario Stoumont).


Mobility is the key-point
The bad weather reduces the fire power of all units, except in close assault. Also, Armor unit are slower in the snow. All these factors converge toward a better cohesion between types of troops (Infantry + Armor + Artillery supply). Combined assaults are more efficient using the amazing amount of beautiful winter road hex. If the setup is a bit longer, the gameplay is all the more satisfying.


Conclusion
Winter War is a very good expansion and even justified that I open my books of WWII history. We dive in a terrible ambiance of steel an cold, and this article is a simple tribute, that all players can share. Beginners often wonder how to get started at M44, which expansions to get first. Winter Wars allows a new and interesting arrangement focused on the western front: M44 basic set + Breakthrough + Winter/Desert board + Winter Wars.


Praxeo Service Plus

Here are my goodies and simple contribution to M44 adventure: all the good scenarios of the Bulge on a single map.

Blue-inked: Official Days of Wonder scenarios.
Purple-inked: scenarios from the Front.


On this map (click to enlarge), you’ll find the unique IDs of Official an Front scenarios in the Bulge. I retained all Officials, plus Front ones which I found “interesting”, well designed, obviously tested, with Battle Reports recorded. I might have forgotten some good ones. Feel free to tell me (abeuve@wanadoo.fr or directly here on the blog). Also, remind that you’re on a blog. I’ll reply to All posts.


Northern Ardennes

16-17 Dec. [Officiel WW] Bataille du Schnee Eifel (6760 FR, EN)
17-18 Dec. [Officiel M44/AP] Villages jumeaux (0021 FR, EN/3787)
18 Dec. [Front Bakoun] Dernière chance à Cheneux (6418 FR)
19 Dec. [Officiel WW] Fusillade à Neffe overlord (6780 FR)
19-20 Dec. [Officiel WW] Peiper à Stoumont breakthrough (6792 FR, EN)
20-22 Dec. [Officiel M44/AP] Saint-Vith (0020 FR, EN)
20-23 Dec. [Officiel M44] Baraque de Fraiture (1363 FR, EN)
20-23 Dec. [Officiel WW] Baraque de Fraiture (6775 FR, EN)
20-23 Dec. [Front jdrommel] Baraque de Fraiture (2817 FR, EN)
21 Dec. [Front Mammuthka] Battle of Malmedy (1746 FR, EN)
21-22 Dec. [Officiel M44/AP/WW] Au secours de « Peiper » (1242 FR, EN/3684 FR, EN/6783 FR, EN)
23 Dec. [Officiel WW] La fuite de Salmchâteau breakthrough (6777 FR, EN)


Southern Ardennes

16-18 Dec. [Front 50th] The Bulge pushes out (7090 EN)
16-17 Dec. [Officiel WW] Clervaux – La route de Bastogne (6783 FR, EN)
17 Dec. [Officiel Open de France 2009] Fort Alamo à Clervaux (5523 FR, EN)
19 Dec. [Officiel M44/WW] Le piège de Longvilly team Cherry (1310 FR, EN/6782 FR, EN)
19 Dec. [Front Mithir] Ardennes - team Cherry (1551 FR, EN)
19 Dec. [Officiel WW] Wardin team team O’Hara (6766 FR, EN)
19 Dec. [Front Brummbär44] Hellcat – Race to Noville (6314 FR, EN)
20 Dec. [Officiel BT] Repli vers Foy breakthrough (6380 FR, EN)
23-24 Dec. [Officiel WW] Résistance à Marvie breakthrough (6776 FR, EN)
30 Dec. [Officiel M44/AP] Corridor ouest de Bastogne (1252 FR, EN/3685 FR, EN)
30 Dec. [Officiel M44/AP] Corridor est de Bastogne (1253 FR, EN/3686 FR, EN)
30 Dec. [Officiel WW] La contre-attaque finale breakthrough (6794 FR, EN)


Bastogne

20-25 Dec. [Front CORSAIR91] Défendre Bastogne breakthrough (6800 FR, EN)
20-27 Dec. [Front nstanley69] Siege of Bastogne (6788 FR, EN)
20-27 Dec. [Front player guy] Siege of Bastogne (6057 FR, EN)
23 Dec. [Front nemesszili] Bastogne (5742 FR, EN)
25 Dec. [Front nemesszili] Christmas of the Eagles - Breakthrough to Bastogne (6409 FR, EN)
25 Dec. [Front WARPLAYER] Bastogne (1104 FR, EN)
30 Dec. [Officiel M44] Bastogne overlord (1254 FR, EN)


Western Ardennes

Surprisingly, no scenario published for the moment.
Who will be the first one?


Operational scale (big map)

16-23 Dec. [Front 50th] Battle of the Bulge breakthrough (6736 FR, EN)
16-23 Dec. [Front 50th] Battle of the Bulge overlord (5896 FR, EN)

Of course, you're free to customize all previous Ardennes scenarios with Winter Wars rules and artefacts.

My private request to Brummbär44, 50th, nemesszili, player guy, nstanley69, Mammuthka: will you customize your creations with Winter War rules?



Links

Days of Wonder - Winter Wars

Battle of the Bulge on Wikipedia (français, English)

Fortress Australia Outpost
(some excellent videos and comments – in English)

Praxeo : pages des jeux de société
(All my articles about Mémoire 44)

Mémoire 44 online(Play Saint-Vith in the Ardennes)

Technique : Anti-tanks (Forum M44 FR)
WW Weather an Tigers (Forum M44 FR)


Alexis Beuve
(c) Praxeo 2010

Othello : c'est top !

Loading...

Le go : le jeu le plus ancien

Loading...

Découvrez le Mah-Jong moderne

Loading...

Shogi, les échecs japonais

Loading...

Xiang-Qi, le plus pratiqué au monde

Loading...

Poker de tournoi

Loading...

Backgammon de tournoi

Loading...

On ne présente pas les échecs

Loading...